actualités
Presse
technique
 
newsletter
contact
documentation

 

 

Actualites > Presse > Juillet 2009

Lorsque l'ERP donne le La

ERP métier au cour duquel se trouve un configurateur de produits, technique et commercial, DIAPASON fait le bonheur de ses utilisateurs et de leurs clients.

Voilà déjà 20 ans que Michel Rueff et Daniel Lamarque ont créé la société ISIA, qui a pour vocation d’apporter aux entreprises industrielles une solution logicielle complète, souple et pragmatique à leurs besoins souvent complexes. Issue du conseil en organisation, l'entreprise a d'emblée adopté une approche complète associant solution et services ; elle a généré un chiffre d'affaires de 2,4 M€ en 2008 pour un effectif de 33 collaborateurs.

Basé du côté de Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées, l'éditeur et intégrateur propose DIAPASON, un ERP métier très orienté vers la fabrication à la commande. Originalité de la démarche : ISIA s'engage sur les résultats fonctionnels, les délais et les coûts vis-à-vis de ses clients, "ce que ne font généralement pas nos concurrents, y compris les plus gros", précise Michel Rueff, président d'ISIA.

Cliquez pour agrandir

Un exemple d'écran DIAPASON

Les entreprises utilisatrices opèrent dans les secteurs de la menuiserie industrielle, du meuble, des cloisons, des résidences mobiles, stands et structures temporaires, de l'agro-alimentaire et de l'automobile. Parmi celles-ci, citons – entre autres – le groupe Lapeyre, le groupe Simpa, les fabricants de structures modulaires IRM (groupe Bénéteau) ou encore le groupe Clestra, l'un des leaders mondiaux des cloisons métalliques monoblocs et de l'installation de plafonds acoustiques.

Fonctionnellement, DIAPASON couvre la quasi-totalité des domaines de la gestion d'entreprise, ce qui lui permet de mériter largement l'appellation d'ERP : gestion de production, commerciale, achats, logistique et SAV (cf. schéma). S'agissant de la finance, DIAPASON ne prend en charge que la facturation, le calcul des prix de revient, la valorisation des flux matières et services et bien entendu la génération des écritures, qui seront alors déversées dans une comptabilité tierce.

Cliquez pour agrandir

Périmètre fonctionnel de DIAPASON

Mais la véritable valeur ajoutée métier de DIAPASON, c'est assurément son configurateur à la fois technique et commercial. De quoi s'agit-il ? D'une fonction essentielle pour les entreprises travaillant sur des produits personnalisables, réalisés à la commande. C'est notamment le cas pour les standistes tels que GL Events, les fabricants de structures modulaires comme IRM et les menuisiers industriels comme STBS et Bel'm (cf. infra).

Mettant à profit les mêmes données techniques, le configurateur de DIAPASON est capable de traiter les 3 typologies de commandes suivantes :

  • Pick-to-order (PTO) c'est-à-dire un produit livré à partir du stock existant (stands avec options livrées sous forme de kit, par exemple) ;
  • Assemble-to-order (ATO) c'est-à-dire un produit avec options et variantes prédéfinies, à partir desquelles le client peut élaborer la configuration qui répond à ses besoins spécifiques. On utilise alors un guide de configuration. Citons le mobilier de bureau à options livrées sous forme de kit comme par exemple celui d'ATO ;
  • Configure-to-order (CTO) : produit sur mesure dont la configuration est définie par un dialogue consultatif. Un modèle du produit est réalisé (en CAO par exemple), sans référence spécifique. Les produits sur mesure dont les dimensions varient tels que fenêtres, vérandas, portes, volets roulants, etc. sont de bons exemples de CTO.

Cliquez pour agrandir

Le configurateur

Avec ce configurateur, l'ingénieur commercial pourra prendre les commandes auprès de ses clients en configurant les produits sur-mesure de fond en comble. Pour ce faire, il doit répondre à un questionnaire dynamique couplé à une visualisation graphique permettant de restituer les caractéristiques du produit désiré (cf. figure). Ce module fiabilise et réduit les délais de prise de commande en appliquant des règles métiers afin de valider la faisabilité commerciale et technique. Il aussi prend en compte toute la complexité éventuelle des tarifs. Ainsi calcule-t-il automatiquement des délais de livraison et un prix de vente en fonction des canaux de distribution. Une fois la commande validée, le configurateur restitue la demande du client sous forme de données techniques pour l'intégrer dans le plan de charge.

Des utilisateurs unanimes

"Chez STBS, nous voulions changer d'outil informatique car l'existant n'évoluait plus", explique Isabelle Couprie, directeur administratif et financier de ce fabricant de volets roulants. "Nous avions besoin de sécuriser et de pérenniser notre outil de production, à base de spécifique qui 'fonctionnait bien', si l'on en croyait les utilisateurs." Après une phase d'audit, de mise en place d'un groupe de travail interne et de rédaction d'un cahier des charges détaillé, STBS a consulté le marché en se fixant un certain nombre de critères essentiels, dont la présence d'un configurateur adapté et adaptable aux desiderata de ses clients.

La mise en place de DIAPASON a démarré en 2006 et s'est déroulée en deux phases : d'abord ce fut la mise en place de la gestion commerciale et de production, puis celle des achats/stocks et du module coûts de revient. "Nous avons gagné en sécurité, en productivité et en réactivité administrative", constate Isabelle Couprie. "Nous disposons également d'une vraie analyse des données, de plus de souplesse et de maîtrise de nos produits".

Même type de constat chez Bel'm, société spécialisée dans la fabrication de portes d'entrée. "Nous bénéficions aujourd'hui de systèmes homogènes, l'ensemble de nos trois sites utilisant un seul système d'information" explique Anne-Laure Buloup, responsable fonctionnelle des SI. "Nos bases de données sont communes et les fonctionnalités utilisées par les uns et les autres sont identiques. De plus, nos systèmes sont récents et ouverts aux évolutions, et les administrateurs de groupes sont capables de faire leurs propres développements".

Il faut dire que la situation de Bel'm en 2003 a bien évolué depuis : avec trois sites de production (Machecoul, Roanne et Ussel), trois sociétés commerciales distinctes et trois progiciels métier avec des typologies de fabrication différentes, on était alors loin de l'harmonisation ; les interventions manuelles et les ressaisies étaient nombreuses. Avec comme objectifs de fiabiliser ses informations, d'optimiser l'ensemble de ses flux industriels, d'homogénéiser le parc informatique, de s'ouvrir aux nouvelles technologies, d'automatiser les tableaux de bord, de mieux informer ses clients et d'optimiser sa logistique, Bel'm a mené un projet assez similaire à STBS et retenu DIAPASON. "Nous avions aussi besoin d'un configurateur et d'une gestion des données techniques", ajoute Anne-Laure Buloup. "Il s'avère a posteriori que le configurateur est parfaitement adapté à nos besoins. De plus notre base clients est désormais commune, nos statistiques commerciales consolidées et nous sommes en mesure de gérer l'encours des clients. Côté atelier de production, nous bénéficions d'un suivi de fabrication et d'une traçabilité des déclarations, d'outils de lancement d'une commande et de dossiers de fabrication adaptés".

Quelques évolutions prévues dans le produit

Actuellement, la technologie mise en ouvre dans DIAPASON repose sur l'utilisation des outils Progress. Afin de pérenniser plus avant les investissements de ses clients, ISIA est en train de rendre son produit également disponible en Java avec une base de données Oracle. Pour ce faire, l'éditeur a écrit son propre générateur de code Java qui, à partir des objets Progress, va générer la version Java/Oracle.

Cliquez pour agrandir

Suivi de fabrication

Par ailleurs, une nouvelle interface, entièrement Web, utilisable sous Internet Explorer et Firefox, devrait être rendue disponible en fin d'année. Enfin, quelques évolutions fonctionnelles verront le jour au même horizon : elles sont alimentées par quelques besoins pressentis par l'éditeur mais surtout exprimés par les clients. "Notre objectif est d'avoir le moins possible de développements spécifiques chez nos clients", explique Michel Rueff, qui précise : "nous fournissons une nouvelle version majeure du produit environ une fois par an, mais le passage à la nouvelle version n'est absolument pas douloureux pour nos clients".

Benoît Herr
erp-infos.com

erp-infos.com

Lien vers l'article

Visiter www.erp-infos.com

Recevoir les communiqués de presse

 
   
logiciel gestion erp pgi